En Savoir Plus sur :

Frédéric BARZILAY (1917 - 2015)


FRANCE

Né à Salonique, Frédéric Barzilay (1917-2015) devient photographe en 1936. Après la guerre, il dresse de Paris et de plusieurs villes européennes des portraits sensibles, vivants, empreints de mystère et de tendresse qui lui vaudront d’être rattaché au courant des photographes dits humanistes (Robert Doisneau, Willy Ronis, Lucien Hervé …).

Toutefois son œuvre essentielle est consacrée à l’art du nu féminin dont il s’affirme au fil des ans comme l’un des maitres en France. Publiées pour la première fois dans les Corps illuminés par le Mercure de France en 1965, ses photographies sont accompagnées d’une préface d’André Pieyre de Mandiargues.

En 1978, il fait paraître Tendres Parcours, présenté par Julio Cortazar et en 2003Nues avec un texte de Géva Caban. Exposées à plusieurs reprises en France (Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris/l’ARC, Société Française de Photographie, Musée Carnavalet) et en Espagne, ses photographies ont été également publiées dans divers magazines (Planète, Photo, Plexus) et fait la couverture de plusieurs livres.

En savoir plus sur l’artiste : http://frederic-barzilay.fr/ et page Wikipédia de Frédéric Barzilay